La revue Brussels Studies publie une note de synthèse sur base des recherches de la chaire.

Déplacements domicile-travail : état des lieux et perspectives d’action pour les entreprises

Note de synthèse BSI
Thomas Ermans, Céline Brandeleer, Michel Hubert, Kevin Lebrun et Florentine Sieux
 `

Les déplacements domicile-travail structurent le quotidien des nombreux travailleurs actifs en Belgique. Comment s’organise cette mobilité et quels sont les facteurs qui participent au choix modal des travailleurs ? Quels sont les leviers qui permettent d’influer sur ce choix et quel est, en particulier, le rôle de l’entreprise en la matière ? L’objectif de cette note de synthèse est de faire un état des lieux actualisé de ces questions complexes et s’articule en trois parties : le contexte de ces déplacements, les évolutions des comportements de mobilité et leurs déterminants, ainsi que les leviers d’actions pour évoluer vers une mobilité plus durable. Cette note est également l’occasion de montrer que les déplacements domicile-travail ne se résument pas uniquement à une question de transport, mais sont aussi fonction des parcours résidentiels des personnes et de l’aménagement du territoire. Ce dernier pâtit du morcellement institutionnel belge, appelant à davantage de cohérences et de concertations entre acteurs. Malgré ce contexte, la marge de manœuvre des entreprises est loin d’être négligeable, ce que cette note illustre à travers trois domaines d’action : l’organisation du travail, la gestion de la mobilité des travailleurs et l’accessibilité.